Allergie ou intolérance alimentaire, comment les différencier ?

Si vos intestins réagissent fortement à ce que vous mangez, ce qui est le cas de la plupart des personnes souffrant du syndrome du côlon irritable, vous pourriez penser que vous souffrez d’une allergie alimentaire. Cependant, les véritables allergies alimentaires s’avèrent plutôt rares. Les intolérances alimentaires, en revanche, sont plus fréquentes. Quelle est la différence entre les deux et comment pouvez-vous savoir si vous souffrez de l’une ou de l’autre ?

Une allergie alimentaire est une réaction excessive du système immunitaire à une certaine denrée alimentaire. Le nombre de patients atteints du syndrome du côlon irritable qui souffrent également d’une allergie alimentaire est faible (moins de 3 %). En général, une allergie alimentaire est associée à une autre allergie, comme l’eczéma, l’asthme ou le rhume des foins.

Il existe différents types d’allergies :

  • Dans la forme la plus courante, la réaction allergique survient immédiatement après la consommation de l’aliment en question. Des vomissements, des douleurs abdominales, de la diarrhée, ainsi que des gonflements et des picotements autour de la bouche et de la gorge sont souvent présents. Des éruptions cutanées, de la fièvre et des maux de tête sont également des réactions fréquentes. Ces symptômes surviennent généralement après avoir mangé des noix, du soja, des œufs, des produits laitiers, des crustacés ou des fruits de mer.
  • Il existe également des réactions allergiques retardées, qui se produisent parfois une journée, voire plus, après la consommation de l’aliment en cause. Ce type de réaction est plus difficile à détecter et les symptômes sont souvent moins graves. Ils ressemblent beaucoup aux symptômes du syndrome du côlon irritable, mais un seul aliment est en général susceptible de déclencher la réaction. C’est le cas de l’allergie au gluten ou de la maladie cœliaque.

Qu’est-ce qu’une intolérance alimentaire ?

Une intolérance alimentaire est une réaction d’hypersensibilité du tube digestif aux aliments qui provoquent des crampes ou la formation de gaz. C’est le cas de l’intolérance au lactose.

À quels aliments un côlon irritable peut-il réagir ?

– Blé
– Produits laitiers
– Certains fruits (prunes, abricots, mangues, pommes, poires)
– Oignons, poireaux et ail
– Betteraves
– Chou-fleur, chou commun, choux de Bruxelles
– Légumineuses (pois chiches, haricots et lentilles)
– Café
– Piments rouges
– Viande rouge avec beaucoup de graisse
– Aliments frits
– Plats préparés et sauces riches en matières grasses
– Chocolat, beurre et crème (fouettée)

Veuillez noter que tout le monde ne réagit pas aux mêmes aliments. Cette liste ne constitue pas un exemple d’élimination de certaines denrées alimentaires. Demandez toujours l’avis d’un diététicien si vous souhaitez suivre un régime spécifique pour les intestins irritables.

 

En un mot :

Les allergies alimentaires sont rares et ont toujours pour base une réaction spécifique du système immunitaire à un certain aliment.

La plupart des réactions aux aliments ne sont pas causées par une allergie, mais par une intolérance dans le cadre d’un côlon irritable.

Les symptômes peuvent également être déclenchés par un aliment consommé la veille.

Vous pensez être allergique à un aliment ? Alors, ne traînez pas, mais consultez votre médecin ou votre diététicien, qui vous conseillera.

 

These articles may interest you

Causes possibles de diarrhée en cas de syndrome du côlon irritable

En savoir plus

Que puis-je manger en cas de syndrome du côlon irritable ?

En savoir plus

Les probiotiques aident-ils à lutter contre la cystite ? Il semblerait que oui

En savoir plus

Best sellers